Toutes la Thailande

Circuits en Thalande 
Les Villes de Thalande 
Home>Toutes la Thailande
  • Les infos

Thaïlande  Le pays du sourire

Si la Thaïlande doit son surnom à la gentillesse et a l'hospitalité légendaires de ses habitants; ce pays enchanteur vous offre également le cocktail parfait entre nature, culture et détente.
Chacune de ses régions regorge de curiosités: les temples multicolores qui se comptent du nord au sud par centaines, le marché flottant de Damnoen Saduak, le quartier chinois ou la vie sur les klongs de Bangkok, l artisanat typique de Chiang Mai, les tribus montagnardes du nord, Chiang Rai et son fameux triangle d or, les femmes girafes de Mae Hong Son, le légendaire pont de la River Kwai, les vestiges des anciennes capitales
Fascinant de diversité, ce pays aux mil et un visages est également célèbre pour ses plages paradisiaques: Phuket, Hua Hin, Pattaya, Koh Chang, Koh Samui, Khaolak, Koh Lanta, Trang ou Krabi, autant de noms enchanteurs qui vous invitent à découvrir les plus belles plages du sud-est asiatique!

 

tout ce qu'il faut savoirMoyens de paiement

Les excursions doivent être payées en espèces. Vous pouvez échanger des euros dans les villes, et retirer de l argent des distributeurs automatiques (si votre carte possède la fonction Maestro. Tous les hôtels et la plupart des restaurants et des centres commerciaux acceptent les euros et les cartes de crédit Visa/Mastercard. Pendant des excursions individuelles ou en groupe, nous vous conseillons d'emporter des 'bahts', la monnaie locale, afin de pouvoir acheter des boissons et des souvenirs. La T.V.A. sur certains achats dans les magasins affichant le logo “VAT refund for tourists est récupérable si vous quittez le pays via un aéroport international.

ClimatLa Thaïlande jouit d un climat tropical, variable suivant les saisons et les régions.
Sur la côte ouest (Phuket, Khaolak, Krabi, Koh Lanta et Trang), la saison

 chaude s étend de mars à mai; durant la journée, les températures avoisinent alors les 30°. En juin, la mousson du sud-ouest apporte des températures légèrement plus basses et une humidité plus forte. Durant la saison des pluies (de mai à octobre), les températures restent élevées, mais il y fait alors plus humide et certains jours, on observe des orages, normalement assez brefs. La saison idéale est de novembre à février: sèche et plus fraîche.
A Koh Samui, la saison des pluies, fortes mais de courte durée,  s étend de novembre à janvier. L île de Samui bénéficie d un climat chaud et ensoleillé durant la plus grande partie de l année. La période la plus chaude et la plus sèche s étend de février à juin. La bonne saison se prolonge jusqu au mois d octobre, mais à partir de juillet, la chaleur est atténuée par de courtes pluies rafraîchissantes en fin de journée.
Le Golfe de Thaïlande (Hua Hin, Pattaya) bénéficie d un microclimat particulièrement ensoleillé.
Attention, de novembre à février les nuits sont souvent fraîches dans le nord.

La Thaïlande est le paradis du Spa et de la thalassothérapie. De nombreux hôtels disposent de véritables centres de Spa de grand luxe (massage, aromathérapie, réflexologie, soins esthétiques, ...). Ils proposent toute une série de programmes, depuis le soin du corps en quelques heures jusqu’à la remise en forme étalée sur plusieurs jours. Pour en savoir plus sur les programmes proposés par les hôtels, leurs spécialités, les prix ainsi que les avantages réservés aux clients , consultez les pages hôtel de ce site.

Formalités de voyage (1)Passeport - validité après le retour: 6 mois
Visa: non

SANTE: vaccinations et traitements recommandés (2)

Hépatite A - Typhoïde - Malaria

Courant (3)220V

DECALAGE HORAIREEté: + 5h
Hiver: + 6h

le baht 
50 THB = +- € 1

Langues

le thaïlandais (langue officielle) et l'anglais.

(1) Formalités valables pour les Belges, Luxembourgeois et Français qui résident dans leurs pays respectifs. Pour les Belges, Luxembourgeois ou Français qui résident à l étranger et pour les étrangers qui résident en Belgique, au Luxembourg, en France ou dans leur pays d origine: renseignez-vous auprès de votre ambassade et de l’ambassade de la Thaïlande. Attention: en Belgique et en France, la procédure pour l obtention d un passeport prend 3 semaines! Veuillez donc vérifier à temps la validité de votre passeport. Tous les enfants, même les nouveau-nés, doivent être porteur d un passeport personnel.(2) Aucun vaccin ou traitement obligatoire, mais consultez toujours votre médecin traitant pour contrôler vos vaccinations de base (tétanos, diphtérie & polio). Faible risque de paludrisme dans le Nord.(3) Prévoir un adaptateur multi-pays parce que certaines prises sont de type différent.(4) Taux de change sujets à modification. Taux publiés le 01/07/06.

Les informations données en matière de santé/vaccinations et formalités datent de juillet '06. Merci de les vérifier auprès des organismes compétents.

Informations utiles sur la thaïlande et le myanmar

A emporter Consultez toujours la rubrique  et les tableaux de températures.
Pour les journées: vêtements décontractés et légers. Prévoyez un pull car dans les hôtels, dans les aéroports, dans le train et dans le bus l air conditionné rafraîchit fortement la température ambiante. Pour la visite des sites, des chaussures de sport (type tennis) ainsi qu un chapeau sont à prévoir. Pour la visite de certains édifices religieux, des vêtements adaptés sont à prévoir: la tête, les genoux et les épaules doivent être couverts, pantalon ou vêtements ajustés pas autorisés pour les dames. A l entrée de temples et de monastères, il est souvent demandé d enlever vos chaussures. N oubliez pas d emporter une crème solaire à indice de protection élevé (parfois difficile à trouver sur place), un produit contre les moustiques et une lampe de poche (pour les interruptions de courant). Pendant la saison des pluies, un parapluie est plus utile qu un imperméable.

Au Myanmar: pas de shorts ni de mini-jupes pour les femmes.

Photo & Vidéo

Contrôlez vos batteries avant le départ, elles se déchargent plus rapidement dans les régions au climat tropical. Consultez votre distributeur concernant votre chargeur (110/220 Volt).

Thaïlande: il est intéressant de faire développer vos photos sur place.

La baignade en merIl est important de signaler que, durant certaines périodes, la baignade en mer est déconseillée, voire interdite. Les périodes de mer dangereuse dépendent fortement des conditions météorologiques. Veuillez à tout moment vous plier aux recommandations en vigueur (voire interdictions) lors de votre séjour. Attention: les plages, même très proches, peuvent offrir des conditions de baignade fort différentes. De plus, les conditions de baignade peuvent passer de bonnes à mauvaises en seulement quelques minutes. Soyez toujours vigilant, les autorités locales n indiquent pas toujours l  état de la mer.

PourboiresSur toutes nos destinations, il est de coutume de donner un pourboire (à discrétion) aux femmes de chambre, aux porteurs des valises, aux chauffeurs d autocar et aux guides. Pour les pourboires à table il faut calculer ± 10 à 15% de l'addition.

ExcursionsLes excursions sont organisées par des agents locaux professionnels. Les moyens de transport sur place sont sujets à des modifications. Les différentes excursions proposées peuvent être modifiées ou annulées à cause des conditions météorologiques, de manque de participants ou d autres raisons indépendantes de notre volonté. Les excursions s effectuent à des jours fixes (programme à recevoir sur place). En fonction de la formule choisie et du nombre de jours que vous restez sur votre destination, il est possible que vous ne puissiez pas participer à certaines excursions. Si vous réservez un ou plusieurs hôtels à la carte, le programme et le prix des excursions comme publiés dans cette brochure ne sont pas garantis. Veuillez dans ce cas vous renseigner sur les possibilités d excursions ainsi que sur les prix, à votre arrivée sur place. BEST tours ne peut être tenu responsable d éventuels sinistres d ordre matériel ou corporels survenus lors des excursions. Il est vivement conseillé de souscrire à une assurance voyage couvrant ces risques. Attention, les objets de valeurs tels que bijoux, montre, caméra et appareil photo que vous emmenez en excursion sont toujours sous votre entière responsabilité.

Sports praticablesEn fonction des conditions météorologiques, par manque de participants, pour des raisons de surcharge, pour cause d’entretien ou pour toute autre raison indépendante de notre volonté, nous ne pouvons pas garantir que tous les sports cités puissent être pratiqués. Il en va de même pour les sports mentionnés dans les descriptions des hôtels.

Autocars

Nous utilisons des autocars et des minibus de fabrication locale, récents et équipés d air conditionné. Les autocars étrangers ne circulent pas dans ces pays car ceux-ci s avèrent souvent inadaptés à létat des routes.

Hébergement

En Thaïlande comme au Myanmar, il n existe pas de classification officielle des hôtels. Notre classification personnelle des hôtels est indiquée sous forme de couronnes accompagnées des dénominations: comfort, first class, deluxe ou Prestige Collection. Attention, cette classification ne peut en aucun cas être comparée à une classification sous forme d’étoiles. Exceptionnellement, pour des raisons indépendantes de notre volonté, vous pouvez être logé dans un autre hôtel que celui décrit. Cet hôtel sera de la même catégorie ou d une catégorie supérieure.

ImportantSelon les circonstances - dans l ¢intérêt général des voyageurs ou pour parfaire ses produits, la compagnie se réserve le droit de modifier sans préavis des éléments de ses programmes (tels excursions, hôtels, lieux de séjour, ceci pour autant que ces modifications ne constituent pas un élément essentiel du voyage et ne diminuent pas la valeur des prestations.

En Thaïlande, pour la visite d un parc national, le gouvernement impose une taxe de 200 bahts par personne (montant publié le 01/07/06. Cette taxe n est jamais incluse dans nos prix. Le logo ci-joint vous indique les excursions incluant la visite d un parc national. Le supplément vous sera réclamé par le guide local, avant l entrée au parc.

 

      Restaurants

    • Les thaïs, venus du sud de la chine, sont d origine sino-tibétaine et se sont installés progressivement dans la péninsule indochinoise entre les VIIIème et XIIIème siècles, chassés par les envahisseurs mongols. Ce territoire d'accueil a été occupé conjointement ou auparavant par d'autres populations comme les môns, les khmers et les tribus du nord.

    • C'est au 13ème siècle que la cuisine thaïlandaise telle que nous la connaissons aujourd'hui a certainement commencé à prendre ses spécificités. Au début de ce siècle-là, les seigneurs thaïs, supportant mal le joug khmer, se rebellèrent. Entre 1220 et 1240, ils chassèrent le gouverneur cambodgien de Sukhothaï et l'un d'entre eux fut proclamé roi et prit la ville pour capitale. Depuis cette époque, les dynasties et leurs lignées de souverains siamois se sont succédées sans interruption jusqu'aux Chakri qui occupent le trône de nos jours. Même si les royaumes thaïlandais connurent des vicissitudes au cours des siècles, le Siam ne fut jamais colonisé et sa culture propre s'est forgée et enrichie au cours des siècles. Les thaïs de l'époque moderne considèrent que le point de départ de leur culture est cette époque dite "Sukhothai". C'est, par exemple, à Sukhothai que la fête du Loy Krathong a pris naissance et que les premiers édifices religieux thaïs ont commencé à remplacer les monuments khmers. Nang Nopphamat, première épouse du roi Phra Ruang et princesse consort, fut l'initiatrice de la fête du Loy Krathong et introduisit la sculplture sur fruits et légumes à la Cour. De nos jours, les thaïs, dominés économiquement par la minorité chinoise venue au 19ème siècle, défendent jalousement leur culture dont la cuisine fait partie intégrante, bien sûr.

    • La comparaison des deux têtes de Bouddha (images en haut) exposées au Musée Guimet (Paris) est édifiante. A gauche : époque Sukhotaï (du milieu du XIIIème siècle au XVéme siècle), à droite : époque Ayuthaya (du milieu du XIVème siècle à la fin du XVIIIème siècle). L'un est joufflu, souriant et semble heureux alors que l'autre a le visage émacié et austère. L'époque Sukhothaï fut sans aucun doute une période de festivités et de bonne chère. La tolérance y était aussi une valeur très présente.

    • Les rois thaïlandais furent vite connus pour leur passion de la bonne chère. Les cuisines des palais étaient amplement approvisionnées grâce à la richesse et à la fertilité de cette nouvelle terre. Les montagnes du nord fournissaient la viande et le gibier, tandis que les rivières, fleuves et lacs regorgeaient de poissons frais. Dans les terres plus fertiles du sud, les fruits et légumes tropicaux abondaient. Le golfe du Siam était une source constante de fruits de mer, tandis que le riz parfumé venait, lui, du Bassin du Chao Phraya. Des marchands en provenance des Indes et du Moyen-Orient apportaient dans les ports siamois des épices et autres mets exotiques. Les piments, originaires d'Amérique, arrivèrent au XVI ème siècle, importés par des marchands européens. Il n'est donc pas étonnant que ce pays de paix et de prospérité, dans lequel les richesses abondaient, ait donné naissance à une cuisine complexe, riche et variée.

    • Il y a eu au cours des siècles de nombreux échanges culturels et commerciaux avec particulièrement la Chine et l Inde. Ceux-ci ont indéniablement influencé l'art culinaire siamois . La cuisine thaïlandaise a cependant ses spécificités, comme l utilisation fréquente du lait et de la crème de coco et la combinaison originale des parfums. Sa particularité par rapport aux autres cuisines asiatiques est son caractère tout en raffinement et en nuances et sa présentation unique au monde dont le fleuron est la sculpture sur fruits et légumes, art en lui-même dans lequel excellent les cuisiniers thaïlandais.

    • Pour ma part, je classe la cuisine thaïlandaise au palmarès des cinq meilleures cuisines du monde ("top 5" si vous aimez le langage "tendance"). Elle est accompagnée par les cuisines française et italienne et par ses deux soeurs ainées, les cuisines chinoise et indienne.

    • Cuisine populaire, elle est passée par la table des rois et empereurs du Siam pour se retrouver pour notre plus grand plaisir dans les restaurants du monde entier.

    • Cuisine populaire, elle est passée par la table des rois et empereurs du Siam pour se retrouver pour notre plus grand plaisir dans les restaurants du monde entier. Ici : le marché flottant de Damnoen Saduak, près de Bangkok. La marchande est en train de servir un kuay tiao naam, soupe très populaire, seul plat servi systématiquement avec des baguettes en Thaïlande. Le commerce et la restauration sur les klongs (canaux) se déplace dans la rue au fur et à mesure de la disparition de ces derniers qui font place au goudron.

    • Les principaux plats typiques thaïlandais

      plat thai

    • This free script provided by JavaScript Kit

      • Soupe épicée aux crevettes (tom yam kung) : la soupe la plus typique et la plus populaire tant pour les thaïlandais que pour les étrangers. Une des recettes du tom yam kung se trouve sur ce site. Ce plat peut cependant être décliné sous diverses variantes : on peut y ajouter de l'ail, du sucre, du lait de coco, de la crème, des tomates etc...
      • Soupe aux nouilles (kuaytiao naam) : la soupe aux nouilles est un plat de base dans tous les pays d'Asie. Avec des boulettes de viande, c'est la seul plat thaï qui se mange avec des baguettes.
      • Soupe de riz (khao tom) : se prend souvent au petit-déjeûner, souvent enrichie d'un oeuf. Piment et vinaigre de riz forment le meilleur condiment pour l"accompagner.
      • Salade de fruits de mer (yam thalee) : fait souvent office d'entrée dans le sud. Tièdes, les fruits de mer cuits nappent un lit de laitue.
      • Salade de papaye (som tam) : très appréciée dans tout le pays, mêle minces tanches de fruit et de piment. La papaye est rapée dans une sauce à base de jus de citron et de nam plaa (sauce au poisson). Les thaïlandais en font traditionnellement la garniture du kai yang (poulet au barbecue accompagné d'une sauce sucrée et pimentée) garni de khao niao (riz gluant). Recette du som tam sur ce site.
      • Plats au curry vert (kaeng khiao wan) : poulet ou boeuf sont cuits dans du lait de coco qui leur donne une saveur presque sucrée. Le piment vert relève la saveur du plat. Recette sur ce site.
      • Plats au curry salé (kaeng phanaeng) : poulet ou boeuf sont accompagnés de crevettes, de graines de coriandre, de piment rouge et d'un soupçon de basilic.
      • Nam phrik : désigne toute une famille de spécialités très répandues. Légumes crus et viandes frites sont trempés dans une pâte à base de piment. Dans le nord, on apprécie le naam phrik ong à la couenne de porc. Dans les grandes occasions ou dans les restaurants chic, la présentation inclut des légumes sculptés. Recette sur ce site.
      • Porc frit aromatisé au basilic (mu sap bai kraphao) : peut se déguster en commun lors d'un repas traditionnel.
      • Pâtes de blé et tranches de porc rouge (bami haeng mu daeng) : composent un plat proposé par les vendeurs de rues dans tout le pays.
      • Riz sauté (khao phat) : les oeufs, les lamelles de viande et les légumes qui y sont incorporés rendent ce plat très nourrissant. Les thaïs le dégustent à tout moment de la journée. Le riz sauté le plus populaire est le khao phat mu (riz sauté au porc). Recette sur ce site.
      • Riz à la vapeur (khao thammaddaa ou khao suay) : base des repas en commun, il vous sera servi en premier, même si vous commencez votre repas par une soupe. Rien ne l'égale pour apaiser un palais enflammé par le piment. À privilégier si vous avez un problème de poids. En effet, cette garniture ne contient pas de graisses.
      • Riz gluant (khao niao) : originaire du nord et du plateau de l'Isan, il est cuit et présenté dans des paniers tressés et se mange avec les doigts. Roulé en boule, il peut servir à porter d'autres aliments à la bouche. Recette sur ce site.
      • Nénuphars frits (phat pak bung) : très rapides à préparer, sont un des nombreux plats simples et doux pouvant entrer dans un repas.
      • Mangue et riz gluant ((khao niao mamuang) : la mangue est sucrée par une crème à la noix de coco. C'est le dessert le plus célèbre du pays. Recette sur ce site.
      • Crème à la noix de coco (sangkhaya) : composée aussi avec des oeufs et du sucre, elle se déguste avec du riz gluant ou dans un potiron évidé.

      Les boissons

      Lorsque vous séjournerez en Thaïlande, la quantité et la qualité des boissons que vous absorberez au cours de la journée aura encore plus d'importance que sous les climats tempérés ou froids : faites attention à la déshydratation, à l'alcool et aux boissons sucrées (apport de calories et effet sur le foie). La Thaïlande est un pays tropical d'Asie du sud-est, où la religion prépondérante est le Théravâda. La conjonction ressources naturelles et agricoles/religion/climat/habitudes du continent implique la consommation de boissons non alcoolisées comme le thé ou les jus de fruits. C'est une logique simple à comprendre, j'ajoute cependant, pour ceux qui ne le savent pas, que l'un des 4 préceptes que doivent respecter les fidèles pratiquant le Bouddhisme Théravâda est : "ne pas boire d'alcool". Boire de l'alcool sous un climat tropical implique des risques évidents, c'est pour cette raison que les responsables spirituels ont édicté ce précepte. Cependant, vous pourrez voir des thaïs boire de l'alcool, en particulier de la bière, ce qui est de plus en plus courant, y compris chez les jeunes femmes. Vous pourrez faire de même. Vous êtes dans un pays où la tolérance est de rigueur : on ne vous en voudra pas pour autant si votre comportement reste correct. Si vous buvez de l'alcool, portez votre choix vers la bière plutôt que vers le vin, car ce dernier est très cher et de piètre qualité en Thaïlande et, comme vous le savez certainement, son degré d'alcool est plus élevé que celui de la bière. Quant à déguster un poulet aux noix de cajou ou une soupe épicée aux crevettes avec un Clos Vougeot ou un St Estèphe, je pense vraiment que c'est une hérésie. Si les restaurants thaïlandais, en France et ailleurs, présentent une carte des vins, ce n'est pas par souci gastronomique, mais plutôt pour des convenances économiques et commerciales.

      • Café glacé (kafae yen) : le café est mélangé avec du sucre et du lait, mis à refroidir, puis versé sur des glaçons. C'est la façon la moins douloureuse de boire du café, car ici, comme dans presque tous les pays d'Asie, ce breuvage est de piètre qualité et ressemble plus à de l'eau colorée qu'à la délicieuse boisson chaude que l'on peut déguster en Colombie ou au Brésil.
      • Café chaud (kafae roon) : comme il est précisé ci-dessus, le café n'est pas une spécialité asiatique (le Laos voisin étant une exception : vous pourrez y déguster un des meilleurs cafés du monde car on y cultive des cafés arabica et robusta dont les cours sont les plus élevés du marché mondial étant donné leur qualité. Ce sont les les colons français qui initièrent la culture du café sur la Plateau des Bolaven dans la province de Champasak au début du 20ème siècle). Les thaïlandais ont l'habitude d'ajouter des graines de tamarinier moulu dans leur café pour l'aromatiser et faire des économies, comme on le fait en occident avec la chicorée. Cependant, vous pourrez trouver du bon café dans les galeries commerciales "chic" comme la Royal Garden Plaza de Pattaya ou dans des restaurants spécialisés comme les "Black Canyon".
      • Eau minérale plate (naam plaao) : Si vous souhaitez qu'elle soit servie avec des glaçons, précisez : "naamkhaeng plaao". Eau potable se dit "naam duum" (ne consommez jamais l'eau du robinet en Thaïlande).
      • Jus de fruits (naam phonlamay) :
        • Jus d'orange (naam som).
        • Jus de goyave (naam farang).
        • Jus de longane (naam lamyai).
        • Etc.....
      • Lait de coco : vous l'aspirerez directement de la noix avec une paille : la boisson la plus naturelle et la plus saine qui soit.
      • Thé chaud (chaa roon ou naam chaa) : si vous tenez à votre santé et à votre confort, vous préférerez cette boisson chaude et sans calories, car on la consomme sans sucre. Dans les pays chauds, la manière la plus efficace pour se désaltérer est de prendre des boissons chaudes. On sert parfois le thé chaud avec du lait. Si vous voulez éviter cela, l'expression "naam chaa" est la mieux adaptée. Si vous souhaitez du thé au lait, précisez : "chaa roon say nom".
      • Thé glacé (chaa yen) : le thé est mélangé avec du sucre et du lait, mis à refroidir, puis versé sur des glaçons.
      • Boissons alcoolisées (à consommer avec modération) :
        • Bière (biaa) : la marque la plus appréciée par les thaïs est la Singha. La bière Chang (bière de l'éléphant, comme son nom et son étiquette l'indiquent) est, elle aussi, populaire.
        • Whisky thaï (wisaki thai) : de marque Saeng Thip ou Mekong. Quand les thaïs consomment du whisky d'importation, plus coûteux, c'est pour affirmer leur statut social.

      L'AGROTOURISME

    • fleurL'orchidée peut être considérée comme un symbole de la Thaïlande, mais d'autres fleurs, de l'anthurium au muguet y poussent aussi. 

    • On a souvent dit que celui qui est disposé à travailler ne mourra jamais de faim en Thaïlande. L'éloge d'un roi du 13e siècle est ainsi gravée dans une stèle et dans la mémoire des écoliers: "il y a du riz dans les champs, et des poissons dans les rivières." Même dans les temps difficiles comme aujourd'hui, les richesses naturelles du pays font vivre l'espoir et procurent des moyens d'existence à ses enfants De part sa situation géographique, en Asie du Sud Est, la Thaïlande s'étend sur plus de 1600 kilomètres son climat, sa faune et sa flore se caractérisent par une grande diversité. S'y développent plantes tropicales, subtropicales, et de régions tempérées Destinées aux besoins propres du pays et à l'exportation. Le riz a toujours été la récolte la plus importante, mais depuis les années 50 les fermiers thaïs se sont également orienté vers les récoltes à rendement commercial telles que caoutchouc, manioc, mais, soja, tabac, canne à sucre et ananas. Le pays est un des producteurs principaux de produits alimentaires du monde, et s'est fait connaître aussi comme producteur de fleurs. Si l'orchidée peut être synonyme de Thaïlande, les fleurs coupées, de l'anthurium à la rose en passant par le lis font l'objet d'études et sont cultivées également à des fins commerciales. Il est impossible de parler de l'agriculture en Thaïlande sans mentionner les projets royaux. Le premier a été entrepris du début des années 70 dans le but de changer les normes de vie des tributs montagnardes du Nord fruits et des légumes des régions tempérées ont été introduits comme substitut à la culture du pavot. Ce projet comme les suivants ont été pleinement couronnés de succès en éliminant la culture du pavot et en favorisant de nouvelles méthodes cultures dans les provinces du nord: Chiang Mai,Chiang Rai,Lumphun et de Mae Hong Son, qui offrent de nombreuses opportunités fleur

    • La Fondation pour les Projets Royaux a 4 centres de recherches et 34 centres de développement qui travaillent pour soutenir les fermiers en choisissant des récoltes, en améliorant la gestion de la ferme, et en aidant à préserver l'environnement. La Fondation apporte en outre son aide dans la commercialisation le conditionnement et la transformation des produits qui portent le nom de marque: Doi Kham et sont disponibles dans les supermarchés et dans le Marché des Fermes près du Parc Chatuchak. La vie traditionnelle à la ferme diffère selon les régions. Les plaines centrales sont connues pour être le grenier à riz du pays, mais la culture du riz est partout généralisée. Une partie des tâches ont été mécanisées, mais le travail manuel est toujours utilisé largement, du stade de la plantation à celui de la moisson. Des rituels fascinants entourent chaque étape de l'affermage, et temps de moisson est le meilleur moment de faire une halte et de voir les fermiers au travail, particulièrement dans les villages où sont utilisées les méthodes traditionnelles. Il est possible de visiter les rizières pendant le temps de la moisson, et dans certains établissements tels que l'Université de Maejo à Chiang Mai, et vous pourrez essayer de planter ou de moissonner dans les champs réservés à la démonstration. Vergers et marais salants s'étendent dans les provinces bordant les deux côtes du Golfe de Thaïlande. Les provinces de l'est, Chonburi, Rayong, Chanthaburi et Trat- reçoivent la mousson de sud-ouest qui les rend plus vertes et plus humides que le reste du pays. Elles produisent ramboutans, mangoustans et certains des meilleurs durians, pour les marchés locaux et l'exportation. Les provinces du sud-ouest de Bangkok également produisent des fruits. Ratchaburi est aussi célèbre pour ses raisins que Phetchaburi l'est pour ses pommes roses Prachuap pour ses ananas, que Samut Songkhram pour ses Amphawa lychees. Dans ces provinces vous trouverez également les industries artisanales qui ont été créées pour absorber les surproductions. Une visite à ces petites factoreries étranges donne une occasion de goûter leurs produits et de ramener avec soi quelques uns de leurs meilleurs. 

    • L'agrotourisme en Thaïlande a une large frontière commune avec l'écologie et le tourisme culturel on vit la campagne selon les coutumes et les traditions. Le Département pour 1'expansion agricole offre des visites de fermes et des séjours dans les villages. Quelques unes de ces destinations peuvent être d'agréables haltes après un long voyage, offrant les occasions de visiter de s'instruire et faire des emplettes, tout à la fois. 

    • Destinations pour l'agrotourisme Chiang Mai La plupart des attractions proposées aux touristes sont gérées par le gouvernement ou des établissements sans but lucratif. Plusieurs centres de recherches fonctionnant pour le Département des Sciences Agronomiques ou pour le Projet Royal sont à l'origine de la plupart des produits frais disponibles localement et dans les supermarchés de Bangkok, beaucoup de nouvelles variétés en effet ont été développées grâce à eux. La plupart des centres de recherches sont ouverts au public à l'exception de ceux qui se consacrent à la recherche dans des domaines sensibles. Vous pouvez vous y promener et demander à voir leurs jardins et pépinières. Mais par précaution, il est préférable de téléphoner avant la visite. 

    • Le Projet Royal du centre de recherches Inthanon Amphoe Chomthong, Chiang Mai: Tel:(66-53/ 810-765-8 Ext. 108, 66-01/993-6778) Ce centre de recherches est un des quatre établissements travaillant à la recherche et au développement de récoltes de rapport sous le patronage d' un Projet Royal. Il est situé à 90 kilomètres de la capitale de la province (soit un trajet d' 1h30mn en voiture environ.) Il est proche du mont Doi Tnthanon, le plus haut sommet de Thaïlande, la température y est très agréable, 21 degrés, en moyenne et, les mois frais de décembre à février, elle peut descendre en dessous de l0 degrés. La recherche ici porte sur les plantes à fort potentiel commercial telles que le café, les fruits de climats tempérés et les fleurs coupées. Les touristes ont accès au beau jardin du centre de fleurs des climats tempérés, et à la pépinière de fleurs qui produit de beaux gerberas, chrysanthemums, antheriums entre autres et qui sont vendus par les filières dépendant du Projet Royal. La station est un arrêt recommandé pour les amoureux des plantes lors de l'excursion vers le sommet de la montagne. 

    Le Projet Royal du Centre de Recherches de Khun Wang fleur

    • Khun Wang, district Chomthong, Chiang Mai Le centre de recherches de Khun Wang se trouve sur la route du Mont Doi Inthanon, à environ une demie heure du centre de recherches d'Inthanon. La station, qui fait partie du Centre

    • Agricole Royal de Recherches de Chiang Mai fait des recherches sur le café, et les fruits des climats tempérés. Les touristes sont les bienvenus à la plantation de café d'arabica du Centre, et une visite des vergers (pour la plupart de pêchers) peut être organisée en prenant contact à l'avance. Contact: Centre Royal de Recherches Agricoles de Chiang Mai, village de Mae Hea, Amphoe Muang,Chiang Mai.

    Le Projet Royal d'Agriculture à Mae Jon Luang Amphoe Chomthong, Chiang Maichiang mai

    • Mae Jon Luang, qui se trouve sur un chemin de terre, à une huitaine de km, soit 45 mn environ en voiture tout terrain du Centre de Recherches de Khun Wang, n'est pas accessible en saison de pluies (juin, à octobre). Le projet agricole initié par l'USAID, fut dans un premier temps un centre de recherches de cultures de remplacement. Maintenant il aide à promouvoir le développement de la culture fruitière de climat tempéré poires, pêches, noix de macadamia chez les tribus montagnardes.

    • Le centre dispose d'un agréable espace pour le camping, avec ses logements de style bungalows et ses rangées de cerisiers. Quand ils sont en fleurs quelques semaines en janvier - la montagne devient rose, et les touristes affrontent les sentiers difficiles juste pour le spectacle. Contact: Chiang Mai Royal Agricultural Research Center, Mae Hea, Amphoe Muang, Chiang Mai. 

    • chiang maiL'Université de Maejo Amphoe Sansai, Chiang Mai Maejo est la plus grande école d' agriculture du Nord; visites d'étude ou excursions peuvent être organisées par le Département de l'Agriculture (tel: 66-53/878-038-50 ext. 2506, 2307)

    • Le Département des Projets d'AgroEcotourisme propose des visites d'une demi journée et d'une journée de 1' université et des serres à orchideés et arboretum, ainsi que de la ferme aux biches et des jardins de fleurs, gérés par les fermiers de la région avec le concours de l'université; les visites organisées de deux jours comprend le séjour dans le village proche, marche dans la forêt avoisinante et observation des oiseaux. Selon la saison, vous pouvez également essayer de planter du riz ou assister à la moisson dans les champs et rizières appartenant à l'université. 

    Chiang Raivilage de montagne

    • Chiang Rai est devenu populaire avec les amoureux de la nature et les touristes les plus aventureux. Puisqu'il reste encore quelques espaces à explorer les montagnes environnantes. Les tribus montagnardes ont abandonné 1' opium en faveur de la culture des fruits de climat tempéré, des légumes et des fleurs coupés et on peut trouver de telles petites plantations dans les endroits les plus éloignés, depuis qu'ils sont accessibles par la route. Une visite à ces petites communautés de planteurs offrent une chance d'explorer l'agriculture et la diversité ethnique qui a toujours contribué au charme de Chiang Rai. 

    • Ban Hua Mae Kham Agrotourism Center Mae Salong Nai, Amphoe Mae Fah Luang Tel. (66-53) 765-277 Ban Hua Mae Kham est une tribu montagnarde de quatre groupes ethniques distincts: les Hmong, Akha, Lisu, et Musen. Le village est situé à quelques 100 kilomètres de la capitale de la province, les 33 derniers km de route étant peu praticables. Officiellement,elle est la dernière communauté thaïe, séparée de l'Union de Myanmar par une chaîne montagneuse facile à franchir. L'altitude est idéale pour les fleurs et les légumes des zones tempérées, mais la culture en vue de la commercialisation est récente. Le centre d'agrotourisme, géré par le Département pour Favoriser L'Agriculture, organise une excursion dans les fermes et les plantations de la région, avec un hébergement dans les maisons traditionnelles meublées et disposant de l'eau courante. Il est recommandé de réserver. Les voyages d'une journée sont possibles mais il faut partir très tôt le matin. Une excursion à la plantation de thé de Phaya Phrai (accessible par voitures tout terrain uniquement), où est cultivé en vue de son exportation vers Taiwan, le thé parfumé Oolong, est un must. plantation

    • Les Plantation en terrasses offrent, dans les brumes matinales, l'une des scènes les plus romantiques que l'on rencontre partout dans le Nord. La dégustation est un plaisir raffiné et vous finirez par vouloir en rapporter à la maison un paquest de chaque sorte. 

    • Le meilleur moment pour visiter Hua Mae coïncide avec les fêtes du nouvel an chez les Lisus, (fin janvier à début février),et la saison fraîche pour admirer les fleurs sauvages(mois de novembre à janvier) 

    • Le centre d'agrotourisme de Doi Pha Mon. Ban Rom Pho Thaï, commune de Tubtao, arrondissement de Toeng Tel: (66-53) 767-066 Les Thais visitent le Centre de Doi Pha Mon pour son jardin d'exposition de tulipes, lis, glaïeuls, et autres fleurs des climats tempérés. Dans le secteur poussent les tulipes mises en pot, les roses, et les plantes ornementales pour

    • les marchés de Chiang Rai. Ban Rom Pho Thaï est une communauté de quatre tribus montagnardes ayant chacune son dialecte et ses coutumes. Le Centre d' agrotourisme qui dépend du Centre de développement de l'agriculture, est géré comme une coopérative. Le mode d' hébergement est simple (des bungalows ou tentes) avec deux repas par jour. Il connaît un succès sans conteste, en raison de sa proximité avec plusieurs sites touristiques, le plus connu étant Phu Pha Tang. Les mois frais sont les meilleurs temps pour visiter ce site naturel où, de ses hauteurs on peut apercevoir le Laos entre les montagnes embrumées. L'itinéraire le plus court pour atteindre Doi Pha Mon de la capitale de la province est de prendre 1' itinéraire 1020 à Toeng(64km) tourner à gauche après Ban Pang Kha. Rechercher l'indication du Centre de Développement Agricole de Montagne sur la droite. Distance totale; 94 kilomètres. 

    Phetchabunarbre fruitier

    • Cette province touchant Phitsanulok est située à environ 600 mètre au-dessus du niveau de la mer. Le temps ici est agréable toute l'année pour les touristes en quête de fraîcheur. Ce climat favorable a également fait de Phetchabun le lieu idéal pour les cultures de climats tempérés. Des dizaines de fermes ont vu le jour ces 25 dernières années avec des récoltes de fruits et de légumes, certains exotiques, d'autres de la région. Phetchabun est la terre du tamarinier doux, et les autochtones l'utilise pour en faire des conserves, des jus de fruit, et des snacks. 

    • B.N.Farm99 Tumbon Campson.arrondissement de Khao Kho Phetchabun Tel: (66 -56) 750 -418-21 Fax: (66-56)750-421.

    • B.N. Farm est un exemple en matière de management. Pionnier dans le domaine de la culture des plantes et fruits des zones à climat tempéré, la ferme B.N., appartient à la famille Khunwong, qui 1' a conçue de telle sorte que les visiteurs à Phetchabun ne peuvent s'empêcher de s'y rendre. Ici on trouve une infinie variété de fruits fraises mûres, lychee, avocat, longan, fruits de la passion, papaye, loquat , noix d'Australie, entre autres. Fruits et légumes frais, aussi bien que produits transformés sont vendus par les chaînes principales des supermarchés et sur place à la boutique de souvenirs. 

    • Cette ferme est une ferme pilote, en matière d'agrotourisme, et de management. Les groupes peuvent demander des informations et une excursion guidée d'une partie de la ferme. Une promenade par le jardin d'exposition, où de nombreuses plantes et herbes tropicales sont cultivées, est recommandée. 

    • Loei La zone de Phu Rua est le centre de 1' horticulture de climat tempéré du nordest. Son climat frais et sec est idéal pour la croissance des fleurs exotiques telles que sainpaulia, hortensia, pétunia, et phlox. Chaque année, à la fin décembre, les touristes affluent au Festival des Fleurs, qui réunit les plus beaux points de ventes des jardins et pépinières de Phu Rua. Phu Rua abrite également un centre de recherche agricole de montagne, qui avait travaillé avec les fermiers locaux pour favoriser de nouvelles récoltes à rendement telles que macadamia, fraise, passiflore comestible, plantes en pots plantes comestibles, et fleurs coupées. La station elle-même comprend un espace réservé à la vie sauvage, qui peut être visité presque en totalité. 

    • L'itinéraire du visiteur doit comporter un arrêt au Château de Loei,(142 Mu 2, tumbon Rongjik,Amphoe Phu Rua, Tel: (66-42) 891-970, le premier producteur de vin en Thaïlande. Il y a quelques années, un entrepreneur, remarqua que le climat est ici semblable à celui du sud de la France. Il eut l'idée d'y faire pousser la vigne, qui produit maintenant deux récoltes par an. Le Château de Loei rouge est très populaire parmi les amateurs de vin dans la région, au point qu'en période de vacances, il est difficile d'en trouver une bouteille. Son vin blanc, fait à partir de Chenin Blanc, est également tout à fait respectable. Les vins sont en vente au magasin de souvenir du vignoble, comme les raisins de table provenant du domaine, ainsi que les fameux produits locaux tels que le jus de fruit de la passion et des légumes frais. Les amoureux de fleurs ne devraient pas manquer une visite au jardin de Namfone, La pépinière des fleurs de climat tempéré de Phu Rua (Tel: 66-42/899-062) et le Centre des Fleurs de Phu Rua, qui fournit quelques -uns des plus beaux anthuriums aux fleuristes de Bangkok. Contact: Centre de Recherches Agricoles de Montagne, Tumbon Plaba, Amphoe Phu Rua, Loci: Tel: (66-42) 891-398 

    Samut Songkhram

    • Cette petite, province fertile sur la côte est habituellement décrite comme étant "moitié d'eau salée et moitié d'eau douce," en raison de sa situation à l'embouchure du Mae Klong, l'une des principales voies de circulation dans la région. Samut Songkhram est connue pour ses nombreux marais salants, champs de paddy, cocoteraies, plantations de poivriers, champs d'ail et d'oignon. Samut Songkhram exporte les poissons de mer, la sauce de poissons, (nain pla), et des produits à base de noix de coco fraîche le plus célèbre étant le sucre. La région est fière de sa production de fruits depuis qu'ils ont la

    • réputation d'être parmi les meilleurs de Thaïlande. Le district d'Ampawa est connu pour ses lychees de premier choix qui arrivent sur le marché en avril et mai. Le Bureau Agricole de la province peut organiser des excursions axées sur les sites culturels et agricoles importants. Une excursion type comprend une visite au marché flottant, aux vergers de lychees et de pamplemousses aux industries artisanales de produits traditionnels et de nouveautés à base de noix de coco. Ne manquez pas d' essayer le sirop rafraîchissant de noix de coco et de ramener à la maison du sucre de palme pour parfumer les desserts "thaï-thaï." 

    • C'est au Festival annuel des Fruits et Produits de la ferme de Ratchaburi que l'on trouve les meilleurs fruits des vergers et les meilleurs produits des artisans de cette province

    • Contacts:Samut Songkhram Agricoles Office Amphoe Muang Tel: (66-34)711-711,720-784,720-767 Fax: (66-34)711-705

    • Ratchaburi,plantationconnue pour le célèbre marché flottant de Damnoen Saduak, est à une heure en voiture de Bangkok. Les arbres fruitiers poussent ici en abondance grâce à un sol fertile et un climat favorable: lychees mangues pamplemousses et noix de coco, et le meilleur raisin de table du pays. Chaque année, les touristes affluent au Festival annuel des Fruits et Produits de la ferme. Pour les produits frais, les vins, et les objets finement exécutés à la main, en bambou ou autres matières naturelles. Ratchaburi est également un pionnier dans l'industrie laitière en Thaïlande. La coopérative laitire de Nong Pho est une des plus grandes productrices de produits laitiers; vendus dans tout le pays. Elle a son propre centre de distribution sur la route de Phetchakasem, à Nong Pho, amphoe Photaram. 

    • Contact: Office du Tourisme de Thailande, région II 500/51 route de Phetchakasem, Cha-Am, Phetchaburi Tel (66-32) 471-005-6, Fax: (66-32) 471-502.

    Nakhon Si Thammarat

    • Cette province sur le golf de la Thaïlande se distingue par la richesse de sa flore et de sa faune, sa végétation de bord de mer sa végétation de forêts; dans les montagnes la faune abonde toujours ce qui est très rare ailleurs. Ce qui fait la différence de Nakhon Si Thammarat ce n'est pas simplement cette richesse, mais la méthode utilisée pour une exploitation écologique appelée: "Suan Somrom" qui permet la coexistence harmonieuse entre culture et forêt. L'exemple le plus notable c'est Lan Saka village de Khiriwong. 

    Khiriwong Village

    • Le club d'écotourisme du village de Lan Saka a reçu le prix de la meilleure destination touristique de l'Office du Tourisme de Thaïlande en 1998 pour ses forfaits qui incluent l'excursion guidée du secteur escalade près du mont Khao Luang et séjour. Le village est également noté pour ses fruits de la ferme, et ses arbres fruitiers qui poussent dans la forêt environnante non pas à la place mais à côté des arbres sauvages Contact: Club d'Ecotourisme du Village de Khiriwong, Bureau administratif de Kumlone Moo 5, Kumlone, Lan Saka, Nakhon Si Thammarat 80230

    LA CUISINE THAIEplat thai

    • La cuisine thaïe telle qu'on l'apprécie maintenant dans le monde entier est le mariage d' influences venues d'Asie et d'Europe après des siècles d' échanges commerciaux et diplomatiques. Les Thaïs ont de tout temps vécu près de la terre et de l'eau, ce que reflète la cuisine thaïe traditionnelle. Les ingrédients de base étaient le riz, le poisson, les légumes et les aromates. Elle utilisait peu de viande, pas de viande de boeuf ni de buffle, ces animaux étant employés pour les travaux des champs.

    • Les Thaïs ont grillé, fait cuire au four et à la vapeur leur nourriture, jusqu'à ce que les Chinois introduisent les techniques de la cuisine à l'huile. Les diplomates, les négociants et les missionnaires y ont contribué beaucoup également, mais bien après leur arrivée au 16ème siècle. C'est grâce aux Portugais que le piment fut introduit dans la cuisine thaïe. Currys et épices, ont été introduits par les Indiens. Au fil des ans, les cuisiniers thaïs y ont ajouté leur propre ingéniosité, remplaçant certains ingrédients par ceux qui étaient disponibles localement et adaptant les recettes aux palais des thaïs. 

    Un festin royalcuisinier

    • La cuisine thaïe comprend les quatre variantes régionales et la "cuisine de la Cour," hautement raffinée, héritage de la monarchie absolue, de l'époque où on ne servait à la table du roi que les plats exceptionnels. 

    • Le raffinement de cet art culinaire tient au perfectionnement des techniques employées et à l'originalité de la présentation des plats.

    • Chaque plat devait flatter l'oeil et le palais. La qualité des ingrédients et les techniques de cuisson devaient être irréprochables, de même que la présentation des plats, le sens de la création étant de rigueur. De nos jours, on peut avoir une idée de ce qu'est la cuisine royale dans quelques restaurants dont les chefs ont été formés par d'anciens chefs du palais. Il suffit de regarder si dans leur titre figure le mot clé "Royal" ou "Palais." Quelques écoles de cuisine vous offrent des cours sur cet art raffiné, mais à défaut de temps ou d'envie, vous pouvez toujours opter pour un jus légume et un fruit ciselé en classe. La plupart des écoles et des restaurants assurant ces cours peuvent organiser un stage modulable, d'une après-midi à une semaine complète. Quelques notions de base et une certaine pratique à la maison, et vos nouveaux talents vous assureront le succès auprès de vos invités.

    Un repas thaï

    • Un repas thaï est traditionnellement préparé en commun, et comprend plusieurs plats, servis en même temps, et mangés avec du riz cuit à la vapeur. Voici quelques exemples de plats.

    Les snacks et hors d'oeuvre

    • Ces en-cas et hors d'oeuvres peuvent être mangés seuls ou avec d'autres plats. Parmi les favoris figurent les boulettes farcies, le satay, les nouilles de riz frites et croquantes servies avec une sauce douce et épicée, et le rouleau de printemps.

    Les saladessalade

    • La sauce des salades thaïes, appelées "yam",est à la fois aigre, douce, et salée. Pour la viande, les fruits de mer, les légumes et les salades à base de fruits, l'assaisonnement est préparé avec la sauce de poissons, du jus de citron vert, et un soupçon de sucre. Le piquant vient du petit piment-oiseau, mais on ne parvient au bon assaisonnement qu'en employant viandes, légumes, ou fruits adéquats. Des plantes aromatiques telles que menthe sauvage, citronnelle, feuilles de bergamote et cilantro sont habituellement employées comme garniture.

    La sauce de piment

    • Servie généralement avec des légumes, de la viande ou du poisson, elle est utilisée en fait en toutes circonstances, comme plat principal ou comme assaisonnement de riz frit ou de frites, pour en relever le goût. Cette sauce est faite avec des piments, de l'ail, de l'oignon, et de la pâte de crevette ou du poisson séché ou fermenté, du tamarin acide, des crevettes sèches, etc..

    Les potages

    • Les potages thaïs sont généralement très savoureux. La viande, ou le légume, cuit dans un bouillon, ou un fond de crème de noix de coco, allongé de bouillon parfumé d'herbes et d'épices.

    •  Le potage est servi non pas au début, mais tout au long du repas; avec les autres plats c'est une façon d'atténuer le feu des plats plus épicés.

    Les currycurry

    • La base de tous les curry thaïs est la pâte de curry qui à la différence des curry indiens est faite avec herbes et épices fraîches. On prépare d'abord la pâte de curry avec la crème de noix de coco puis on ajoute la viande ou les légumes. Les ingrédients principaux de la plupart des curry sont l'échalote le galanga la racine de coriandre l'ail le piment et le krachai( petites racines d' un brun orangé). On trouve de la pâte de curry en boite dans les marchés et les épiceries, mais les curry à base de pâte fraîche sont bien meilleurs.

    Plats complets

    • Le riz frit ou les nouilles sont des plats vite faits, et complets. Vous pouvez improviser selon les différents types de viande, légumes et épices. Pour faire cuire le riz, employez moins d'eau ainsi il ne sera pas détrempé quand vous le ferez frire. Séparez les nouilles avant de les mettre dans l'huile. Ajouter la viande et la sauce, puis le riz ou les nouilles cuire à feu vif en remuant fréquemment.

    Les dessertsdessert

    • Parfaits après un plat épicé, les déserts thaïs sont peu sucrés. Ainsi, les bananes ou les beignets à la crème de noix de coco sucrée, et les fruits de saison au sirop avec de la glace pilée sont quelques uns des favoris faciles à réaliser. Les Thaïs aiment également beaucoup les fruits glacés ou confitsla banane et le fruit de l'arbre à pain étant les deux préférés, seuls, ou avec de la sauce de noix de coco. 

    La batterie de cuisine

    • Vous avez besoin de peu d'ustensiles pour commencer: une planche à hacher, quelques couteaux, un mortier et un pilon (mais un mixeur électrique fera 1' affaire), une poêle à larges bords ou un wok, une grande casserole, et une casserole en laiton pour des desserts, suffiront pour la cuisine de tous les jours et même les dîners de fête. La cuillère et la fourchette sont les seuls couverts dont vous aurez besoin. Les cuisiniers thaïs ont toujours sous la main pâte de crevettes échalotes ail piments séchés et une bonne bouteille de sauce depoissons. 

      Les visites

      Le sanctuaire de la vérité

      • A ne manquer sous aucun prétexte. Situé sur le front de mer, Soi 12, Naklua Road à Pattaya, ce sanctuaire est la preuve que les bâtisseurs de cathédrales existent encore. Commencés il y a 20 ans, les travaux devraient se poursuivre encore au moins 10 ans ! Réalisé entièrement en bois par des centaines d'artisans et d'artistes sculpteurs ce temple de 100 mètres de hauteur, 100 mètres de largeur et autant de longueur peut maintenant être visité. Au cours de cette visite guidée et commentée, vous pourrez admirer les artistes au travail et discuter avec eux. Après cette spectaculaire visite, vous vous détendrez au bord du lagon dans lequel sont élevés et dressés des dauphins. Vous pourrez approcher et caresser ces animaux au cours d'un spectacle qui ravira beaucoup d'entre vous.

      • sanctuaire du christ

      Nong Nooch Tropical garden

      • à environ 18 km au sud de Pattaya, à hauteur du km 163 sur Sukhumvit. Un parc magnifiquement agencé et une pépinière produisant sans doute le plus grand nombre de variétés d’orchidées de Thaïlande, une plantation de cactus et autres jardins botaniques remplis de mille parfums de fleurs multicolores. Centre culturel donnant trois fois par jours des spectacles basés sur les arts, les danses et les cérémonies traditionnelles de Thaïlande (10h15, 15h et 15h45). Un vaste choix de produits artisanaux est proposé à la vente. Le moment fort de la visite est la parade des élé- phants. Le mini-zoo vaut également le détour. Promenades en barque sur le lac ou baignade en piscine. Stand de tir à l arc avec possibilité de louer l équipement nécessaire. Côté intendance, plusieurs restaurants servent des plats de fruits de mer frais et succulents. Il est possible de louer d’authentiques "chalets" Thaï en bois de teck.
        Les taxis vous y conduiront sans problèmes pour environ 100 baths.
        ouvert de 09h00 à 18h00
        shows tous les jours
        10:15 , 15h00 et 15:45

      • elephant

      The Million years stone park & Pattaya crocodile farm

      • à environ 8 km du centre de Pattaya (une fois engagés sur la route du Siam Country Club, tournez comme pour rejoindre l autoroute 36). Le parc renferme beaucoup plus de choses que son nom ne le laisse supposer : une collection impressionnante de bonsaïs (du japonais, "arbre en pot") disposés sur d étonnantes formation rocheuses, un paysage composé de toute la flore "native" de Thaïlande, une réserve d animaux sauvages comprenant différentes espèces, plus des milliers de crocodiles évoluant dans un habitat protégé, et un petit lac contenant des poissons-chats géants. Ouvert tous les jours de 8h30 à 18h30. "Parade" des crocodiles à 10h, 11h, 13h, 14h, 15h30 et 17h. Numéros de magie à 11h et 14h. Droit d entrée : 250 baht par personne

      • crocodile

      Underwater world dePattaya

      • Ouvert début juillet 2003, cet acquarium vous permet d'aller au milieu des eaux pour observer la vie aquatique sans vous mouiller. Les créatures mystérieuses des vastes océans évoluent sous vos yeux et au-dessus de vos têtes. Le tunnel amphibie le plus long (100 m, en trois tronçons) et le plus moderne d'Asie, zigzague et forme une boucle sous quatre mètres d'eau de mer, avec des parois en acrylique de 6, 4 cm. Les animaux et les objets apparaissent réduits de 25 à 30% de leur taille réelle, du fait des propriétés des parois transparentes.
        De l'extérieur, la structure ressemble à un vaste chapiteau de cirque et a été ainsi conçue afin de permettre au bassin de recevoir la lumière naturelle. Les algues peuvent donc s'y développer et il en faut pour nourrir une partie des vingt mille animaux sous-marins présentés au public. Deux cents espèces différentes originaires du Golfe du Siam et de mers plus lointaines.
        Plus de 50 personnes sont employées à plein temps, sans compter les sept plongeurs qui nourrissent les poissons quatre fois par jour. Plusieurs biologistes se relaient pour préserver la santé des pensionnaires.
        Pour la plupart, les récifs de coraux semblent réels, mais la direction du centre ne cache pas qu'ils sont bien artificiels. Explication: le corail vivant est un animal pluricellulaire primitif (une «bouche» entourée de tentacules urticants) , se développant le plus souvent en colonies qui absorbent le carbonate de calcium de l'eau de mer et cela donne des dépôts de calcaire. C'est ainsi que les récifs se forment, par l'accumulation de strates successives. Il est très difficile de les cultiver en milieu fermé (comme dans un aquarium) et, du point de vue écologique, voire éthologique, on ne peut les arracher aux fonds sous-marins.
        Cet Underwater World Pattaya a coûté 275 millions de bahts. Les initiateurs du projet prévoient six cent mille visiteurs la première année. Selon David Hong, directeur Général, il y a un million trois cent mille personnes (par an) qui visitent l'Underwater World de l'île de Sentosa (au large de Singapour). La popularité du site de Pattaya devrait croître au fil du temps. Le lieu a été choisi en fonction de la stabilité politique de la Thaïlande et de la résilience de son économie qui a récupéré, après la crise de 1997, bien mieux et plus rapidement que d'autres pays de la région.
        En Thaïlande, les frais de fonctionnement sont relativement peu élevés et les notions d'accueil et de service sont inhérentes à la culture sociale, ce qui est excellent pour le développement du secteur touristique.
        L'océanarium est la propriété de  Underwater World Pattaya Ltd et est géré par Sovereign Marketing, une filiale du groupe (qui dirige donc également Underwater World Sentosa, à Singapour). La société Marinescape a mis 17 mois pour construire ce site de 4200 mètres carrés, qui est plus grand que celui de Sentosa. L'infrastructure nécessite une révision trimestrielle. Des projets d'expansions sont déjà à l'étude. Il est question d'introduire des dauphins, des pieuvres géantes, des raies manta et peut-être même des orques épaulards.
        En plus d'être un sujet d'émerveillement pour les visiteurs, l'océanarium joue un rôle éminemment pédagogique et participe à la préservation de la faune sous-marine. La venue de groupes scolaires sera fortement encouragée et des programmes éducatifs sont déjà prévus cette année.
        Vingt-mille lieues sous les mers, ça vous tente? Underwater World se trouve non loin de Pattaya, sur Sukhumvit, Km 150, direction Sattahip, en face du Green Way Golf Driving Range, 1 km exactement après l'hypermarché Tesco Lotus. Horaires: 9h-18h. Entrée: 360 bahts pour les étrangers adultes, 180 bahts pour les étrangers de moins de 12 ans. Pour les thaïs: adultes 180 bahts, enfants 120 bahts. Contact/informations: 038-756-879

      • sea world sea world

      • sea world sea world sea world

      Pattaya Elephant Village

      • à peu près 20mn de route de Pattaya, suivez les panneaux sur la route du Siam Country Club. Tous les jours à 14h30 spectacle-démonstration par les éléphants et leurs cornacs : exemple de travail en forêt, partie de foot-ball, reconstitution de parades militaires et simulation de capture d éléphants sauvages comme cela se pratiquait dans le Nord-Est du pays à l aide de "jumbos" domestiqués. Mais le but véritable de cette "réserve" est d offrir une cure de "remise en forme" aux pachydermes victimes du stress de la vie moderne. Ainsi, rien qu en acquittant le droit d entrée, vous parrainez la sauvegarde de ces "doux géants", tout en vivant une expérience inoubliable. Les promenades en forêt à dos d éléphants, d une durée de 2h, se doivent d être réservées à l avance

      • elephants ferme d elephants

      Pattaya Park Tower

      • Située entre Pattaya-Sud et Jomtien. Il s'agit de la plus haute tour de toute la côte Est: 240 m, du sol au sommet de l'antenne. Restaurants gastronomiques, panoramiques (360°) et tournants. Vue absolument imprenable (et pour cause !) de la baie de Pattaya, et au-delà. Essayez le "saut de la tour", accroché (harnaché!) à une poulie glissant sur un câble fixé à 170 m de haut (très bon accueil au sol) ou prenez la télécabine qui vous descend directement de la tour sur la plage. Ces deux "prestations" sont inclues dans le billet d'accès à la tour. Midi et soir, savourez le buffet international (avec fruits de mer) servi dans les deux restaurants, le Panorama et le Pinnacle, aux 52 et 53 èmes étages. Le soir, le Pinnacle se transforme en salon réservé.

      • Complexe aquatique, quasiment au pied de la tour, (et donnant également accès sur la plage). Idéal pour une journée en famille. Toboggans géants, bains à remous (jacuzzis), et vaste bassin pour enfants. Droit d'entrée: adultes 100 baht, et enfants 50 baht. Ouvert tous les jours de 9h à 18h. Chambres disponibles sur place. Renseignements/réservation Tel.Bangkok: 025799612/4, ou Pattaya: 038251201/8, 038364110/20.

      • pattaya parc pattaya parc

      Reo Park Ranch

      • Equitation dans les collines Camin. Au nord de Pattaya, prendre l autoroute 36 vers Rayong. Avant le km 11 et le circuit Bhira, tourner à gauche suivant le panneau et continuer sur 2 km. Uniquement sur rendez-vous. Direction Européenne. Ouvert de 6h30 à 18h30. Enfants et débutants bienvenus. Leçons tous niveaux. Promenades en forêt, balades au clair de lune. Paiement à l heure ou abonnement mensuel.

      Panarak Park

      • paradis pour pêcheurs à la ligne, à moins de 5 km de Pattaya, sur la route du Siam Country Club, ayant pour cadre un jardin tropical oú la Nature règne en maître. Créé il y a 20 ans autour d un étang conçu pour abriter des poissons en abondance et aménagé avec des équipements adéquats. Au milieu d une végétation luxuriante, le parc propose un hébergement en bungalows, un restaurant, des pistes cyclables et de jogging, barques et pédalos, tout en vous donnant une expérience de la Thaïlande profonde, ne serait-ce qu en y passant une nuit.

      Snake Farm

      •  traverser Sukhumvit depuis Pattaya Central road et prendre Soï Neunphapwan, continuer sur 1½ km en suivant les panneaux. Spectacles toutes les heures. Pythons énormes, cobras rapides comme l éclair, kraits au poison foudroyant, pour ne citer que quelques uns des fascinants reptiles que vous pourrez y admirer. Impressionnez vos amis en ramenant une photo de vous avec un python négligemment jeté sur vos épaules. Ouvert tous les jours de 8h à 21h.

      Wat Yansangwararam

      17 km au sud de Pattaya. Il vaut mieux avoir votre propre véhicule pour la visite sur place. Sur Sukhumvit, tournez au km 160 suivant le panneau, situé après l Ocean Marina et avant Nong Nooch Garden. Continuez sur quelques kilomètres et le lac entouré de pavillons religieux (ya même un chalet Suisse) apparaîtra dans toute sa sérénité. L ensemble du domaine est sous le patronage de Sa Majesté. Goûtez à la paix de ce lieu hors du temps et propice à la méditation : laissez votre esprit se désaltérer à la source. Sinon vous pouvez toujours pique-niquer en buvant un coup. Mais ne manquez surtout pas la visite du Temple-Musée Royal Chinois qui vous laissera découvrir ses splendeurs pour la modique somme de 50 baht. Un peu plus loin, après différents temples, les moines ont leurs ermitages dans la forèt clairsemée, et suivent la voie du Boudha (c.a.d. l Eveillé). Il y a une vue super-méga-top depuis le magnifique petit temple en haut de la colline accessible par une route en lacets ou par un impressionnant escalier de plus de 200 marches. De ce belvédère, vous pouvez admirer, à 2 km au sud, la gigantesque image du Boudha sur le flanc d une colline escarpée (car amputée, conséquence d extraction de pierres à la dynamite). Cette icône dorée de 160 m de haut sur 150 m de large a été gravée au rayon laser (sur ce qui reste de Khao Chee Jan, la colline en question) à l instigation du Patriarche Suprême de Thaïlande et sous la supervision du Roi.

      Mini-Siam

      situé sur Sukhumvit (km 143), à quelques centaines de mètres après Pattaya North (Nua) road (passé le Bangkok-Pattaya Hospital), sur le côté droit en direction de Chonburi. C est un ensemble de fidèles reproductions des merveilles architecturales (historiques, culturelles et religieuses) de la civilisation Thaï, ainsi que des principaux monuments Européens (dont la Statue de la Liberté [éclairant le Monde offerte par la France aux Etats-Unis en 1886). Plus de 100 modèles, à l échelle 1/25, commodément installés à découvert sur un vaste terrain d exposition au milieu d un véritable "arboretum" composé d essences forestières variées et sélectionnées.

      Ouvert de 7h à 22h. Droit d entrée : adultes 200 baht, enfants 100 baht (tarif réduit pour les Thaï).

      Alankarn

      Ne pas manquer
      Nouveau: le plus grand show sur scene de Pattaya avec un éventail impressionnant d'attractions .
      Ce nouveau "extravangaza show" est situé sur Sukkunvit en direction de Sattahip juste avant Ambassador city.

      Bottle Art Muséum

      en arrivant de Pattaya Central (klang) road sur Sukhumvit, tournez à droite (direction Sud) et vous verrez le bâtiment (fronton blanc à la Grecque) au bout de quelques centaines de mètres, juste après le Turkish Bath et le Plaza Condotel. C est un musée unique au monde : plus de 300 magnifiques modèles réduits et assemblés "en bouteille", disposés dans une salle d exposition clima- tisée. Visite guidée par l artiste lui-même, M. Pieter Bij (des Pays-Bas). Entre autres reproductions : Temples Thaï et Laotiens, Pagode Chinoise de Singapour, Mosquée (Arabie Saoudite), Suan Luang (Jardin Royal), Statuettes du Boudha, Ville Thaï imaginaire, différents Palais, Monuments Européens… Ouvert tous les jours de 9h à 20h.

      bateau dans une bouteille

      Snake farmer

      Traverser Sukhumvit depuis Pattaya Central road et prendre Soï Neunphapwan, continuer sur 1½ km en suivant les panneaux. Spectacles toutes les heures. Pythons énormes, cobras rapides comme l'éclair, kraits au poison foudroyant, pour ne citer que quelques uns des fascinants reptiles que vous pourrez y admirer. Impressionnez vos amis en ramenant une photo de vous avec un python négligemment jeté sur vos épaules. Ouvert tous les jours de 8h à 21h. Renseignements: 038-730608; 01-9452979; 01-6240917.

      Le Festival de Pattaya

      a lieu tous les ans à la mi-avril : parades colorées, expositions-ventes de produits artisanaux, dégustations de plats et gourmandises locales, concours de beauté, feu d artifice sur la plage, pour ne citer que quelques uns des évènements. Et tout au long de l année, la ville accueille et/ou parraine des forums, colloques, symposiums, séminaires, foires, spectacles folkloriques, concours de photographie artistique, marathons, régates, tournois de tennis, badmington, golf, etc. Qui a dit qu il n y avait pas de culture [sociale et populaire] à Pattaya ?

      Le village de pêcheur de Bang Saray

      A ±16 Kilomètres au sud de Pattaya (après Nong Nooch Tropical Garden, tourner à droite au Km 164 et continuer environ sur 2 km) vous propose des sorties en mer pour pêche au gros, ainsi que d'autres activités ludo-sportives comme la natation, la voile, la plongée sous-marine (récifs de coraux), et, pour la bonne bouche, plusieurs restaurants de fruits de mer aux menus aussi appétissants les uns que les autres (ex.: Fishing Inn 038-436 095, Bangsaray Fishing Lodge 038-436-757, and Sea Sand Club 038-435-163.

      village de pecheur

 

 


Copyright (c) 2011 Le Club Creative, compagnie,LTD. All rights reserved. Design by Le Club Creative.